Posts Tagged ‘Sarkozy’

Champ de Vision Réduit

12 May, 2010

The motto of the French republic is, as we all know, Liberté, Egalité et Fraternité, which basically means we all have equal rights. Sounds great, so far. You would think that this would include being allowed to dress whatever way you want, wouldn’t you? Hoodies? No problem. Low-cut dresses with day-glo fake tan? No problem. Tweed jackets with leather elbow patches? Of course.  Islamic veil? Well, I’m afraid not. The French government plans to outlaw the wearing of certain Islamic veils by women because they are considered ‘anti-French’.

Une femme portant le niqab

Le gouvernement de Nicolas Sarkozy veut interdire le voile intégral (la burqa ou le niqab) en France. Pourquoi? «Nous ne pouvons pas accepter dans notre pays des femmes prisonnières derrière un grillage, coupées de toute vie sociale, privées de toute identité. Ce n’est pas l’idée que la République française se fait de la dignité de la femme», a dit Nicolas Sarkozy. Voilà, il s’inquiète de la dignité de la femme. Mais les mauvaises langues disent que la vraie raison est ailleurs: puisque le voile cache le visage, il peut poser des problèmes de sécurité et représente une attaque contre la vie française, selon certains.

Un projet de loi sur l’interdiction de la burqa, portée par seulement 2.000 femmes en France, prévoit de punir d’une amende de 150 euros toute femme la portant et de 15.000 euros toute personne l’imposant par la force. Le projet de loi, qui sera présenté en conseil des ministres le 19 mai, est basé sur deux articles: “nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage”. Selon le deuxième article, imposer le port du voile par “la violence, la menace, l’abus de pouvoir ou d’autorité”, devient un délit passible de 15.000 euros d’amende. Le Premier ministre François Fillon a demandé  aux députés de la majorité que le projet de loi soit définitivement adopté à la mi-septembre par le Parlement.

Discrimination

Mais la discrimination a déjà commencé. En avril dernier, une femme musulmane a reçu une amende de 22 euros alors qu’elle conduisait sa voiture à Nantes. «Deux agents à moto m’ont fait signe de m’arrêter», a-t-elle expliqué à une correspondante de l’AFP. Elle leur donne ses papiers et ceux de la voiture et a dévoilé son visage pour que son identité soit vérifiée.
«Et là, le policier m’annonce qu’il va me verbaliser à cause de ma tenue vestimentaire. Je lui dis alors qu’il n’en a pas le droit, que c’est de la discrimination pure et simple», a-t-elle poursuivi. Sur le procès-verbal est mentionné l’article 412-6 du Code la route: 22 euros pour «circulation dans des conditions non aisées», le fonctionnaire estimant que le champ de vision de la jeune femme était réduit.

Pour nous ici en Irlande, ce projet de loi paraît un peu fasciste parce qu’il vise un groupe spécifique et nous rappelle les fameuses <<Penal Laws>> du dix-huitième siècle. Et si on commence par la burqa aujourd’hui, qu’est-ce qu’on va interdire demain? Les pantalons pattes d’éléphant?

Listen to this sound file and answer these questions:

  1. What does the government not wish to do?
  2. What does the government wish to do?
  3. What had Jean-François Copé wanted to do?
  4. Why was Brice Hortefeux not asked to front the government campaign?
  5. What are some politicians already saying about this proposed law?
Advertisements

Yannick Noah – toujours le chouchou des Français

25 January, 2010

Yannick Noah - le chouchou

If we had a Top Fifty of Favourite Irish People, who would be in it? More controversially, who would top the list? Brian O’Driscoll?  Bono? Bertie Ahern? (Just joking.) Seamus Heaney?

En France, deux fois par an le Journal du Dimanche publie une liste des  cinquante personnalités préférées des Français. Cette année, pour la quatrième fois consécutive, c’est Yannick Noah qui arrive en tête de la liste. Alors, qui est ce chouchou des Français?

Noah naît en 1960 à l’est de la France. Il commence à jouer au tennis très jeune et se fait remarquer par le tennisman américain Arthur Ashe, qui l’encourage, quand il a onze ans. Il débute sa carrière professionnelle en 1978 et il remporte tous les grands tournois et en 1986 il est classé troisième au monde, le meilleur classement pour un joueur français.

En 1990, il se lance dans une nouvelle carrière, celle de chanteur. Il reprend les tubes de Bob Marley, il part en tournée et connaît beaucoup de succès. En ce qui concerne la politique, il est plutôt de gauche. Pendant la période des élections présidentielles de 2008, il faisait partie de ceux qui soutenait la candidature de Ségolène Royal et n’a pas l’air d’être très impressionné par Nicolas Sarkozy.

Dans un article  paru dans Le Figaro, il parle du président: «Tout me choque» dans l’action du chef de l’Etat, explique Yannick Noah : «L’attitude, le ton, l’arrogance me choquent. Le déballage de richesse, le cynisme me choquent. La désinformation me choque», détaille le chanteur, qui avait soutenu Ségolène Royal lors de la présidentielle… «Je ne veux même pas parler du côté diversion avec la mise en scène de sa vie privée, et tous les médias qui suivent. C’est le roi avec sa cour, et les courtisans se mettent à genoux», raille le chanteur.

Vous l’avez déjà vu dans un clip de Rémi Gaillard (voir ci-dessous) où Rémi descend sur le terrain de tennis pour jouer avec lui à Roland-Garros. Le voici maintenant comme musicien:


Nicolas Sarkozy et Charles Haughey

14 November, 2009

sarko haughey

Sarko et son meilleur ami

What do Sarkozy and Haughey have in common? The French newspapers have been having fun this week with Sarkozy’s claims on his Facebook page that he was present when the Berlin Wall fell twenty years ago this week. This is what he said:

Le 9 novembre au matin, nous nous intéressons aux informations qui arrivent de Berlin, et semblent annoncer du changement dans la capitale divisée de l’Allemagne. Nous décidons de quitter Paris avec Alain Juppé …pour participer à l’événement … Nous filons [to head for] ensuite vers Check Point Charlie pour passer du côté est de la ville, et enfin confronter ce mur dans lequel nous avons pu donner quelques coups de pioche [a few belts of a pickaxe]. Autour de nous, des familles se rassemblaient pour abattre le béton [smash/knock down the concrete]. Certaines venaient nous parler pour nous expliquer leurs sentiments, leurs ambitions nouvelles, et partager leurs émotions après des décennies de séparation. La nuit s’est poursuivie dans l’enthousiasme général : les retrouvailles [the reuniting] du peuple allemand sonnaient la fin de la guerre froide et le début d’une période de grande liberté en Europe.
C’est cette liberté que nous défendons toujours avec l’Europe, et que nous fêtons 20 ans après.

However, it seems Sarkozy may have been guilty of a certain ‘inexactitude’, not to put too fine a point on it.  His official diary dates, and those of others he claims were in his company at the time, don’t tally with this account. Hence, the deluge of photoshopped images of Sarkozy on the internet where he seems to be present at every major world event since the dawn of time. Libération ran a compilation, including this version of the famous Baiser de l’Hôtel de Ville:

sarko hotel

Le Baiseur de l'Hôtel de Ville

Older Irish readers will inevitably be reminded of Charles Haughey’s similar tendency towards self-aggrandisement. Dermot Morgan and Gerry Stembridge’s ‘Scrap Saturday’ routinely poked fun at Haughey’s pomposity and his claims to be directly descended from every major Irish historical figure from Niall of the Nine Hostages, through Brian Boru, to Patrick Pearse.

The similarities don’t end there. Sarkozy is known for his love of ‘bling-bling’; Haughey flaunted his hand-made Charvet shirts and his Gandon-designed mansion in Kinsealy. Sarkozy is known as a womaniser; Haughey was known to have an eye for a well-turned ankle, as they say. It remains to be seen if Sarkozy turns out be as financially corrupt as Haughey was shown to be.

Sarko à l’ONU

12 November, 2009

sarko

Il est rigolo, notre Sarko. Voici une photo parmi quelques centaines qu’on peut trouver sur internet où il révèle son complexe d’infériorité. Le Petit Nicolas se sert d’une estrade pour donner l’impression qu’il est plus grand qu’il ne l’est. Si vous voulez voir un vidéo, cliquez ici:

Carla ne lui a jamais expliqué que ‘petit ou grand, peu importe  – la bonne taille, c’est quand les deux pieds touchent le sol… ‘? Ou comme disait ma mère quand j’étais petit (je le suis toujours, d’ailleurs), ‘If you’re good enough, you’re tall enough.’