Archive for the ‘Grammar’ Category

Vous wreckez mon buzz, homme!

7 April, 2010

Although the French are often accused of arrogance – unjustifiably, in my opinion – there is one area where they betray a definite sense of insecurity: the health of their language. There is a widespread sense that the beautiful garden that was the French language is being slowly choked by the noxious weeds of English lexical borrowings, the seeds of which are borne across the English Channel and the Atlantic on the winds of  technological and social change, if I may be permitted to let a metaphor get a little out of hand.

Les Français ont toujours aimé utiliser des mots anglais, c’est vrai, et la terminaison –ing leur semble particulièrement attirante. Mais aussitôt arrivés en France, les emprunts prennent une allure très…française. Par exemple, “un parking”, ce n’est ni un verbe ni un participe présent, c’est un nom: a car park; “un lifting”, c’est a face lift; “un brushing”, c’est a cut and blow-dry; “un camping”, c’est a campsite. Plus récemment, on entend beaucoup et on lit, et souvent on se demande pourquoi: “un people” (ou “un pipol”), c’est a celebrity; “un rugbyman”, c’est a rugby player; “le scotch”, c’est the sellotape mais aussi la boisson alcoolisée scotch; “un string”, c’est a thong; “un tong”, c’est a flip-flop; “un flipper”, c’est a pinball machine. Et puis, mon préféré: “un talkie-walkie”, c’est a walkie-talkie. Il y en a des centaines d’autres.

Ce ne sont pas seulement les jeunes qui aiment parsemer leurs conversations de mots empruntés à l’anglais. Même ceux qui se vantent de leur érudition emploient des mots anglais, peut-être pour faire plus << sophistiqués >>. Bernard-Henri Lévy, un philosophe très médiatisé, dans une interview récente a utilisé l’expression anglaise So what? à deux ou trois reprises.

Si tout le monde se met à employer des mots et des expressions anglais, que deviendra la pauvre langue française? L’Académie française veille sur la langue française depuis 1635 comme une mère veille sur son enfant et publie des recommandations et des décisions sur ce qui est acceptable ou inacceptable du point de vue linguistique. En plus, il existe une organisation qui veille sur la francophonie, l’ensemble des pays qui parlent le français. Pour mettre en lumière ce problème d’emprunts lexiques, Alain Joyandet, secrétaire d’État chargé de la Coopération et de la Francophonie, a proposé, en février, aux étudiants et aux élèves d’adresser, par voie électronique [et non pas par mél!], à franco.mot@diplomatie.gouv.fr, des traductions innovantes pour les mots suivants : “chat”, “talk, “tuning”, “buzz” et “newsletter”- cinq mots qui ont envahi la France depuis les années quatre-vingt.

Selon un article récent de Charles Bremner, le correspondant français du quotidien The Times, les traductions gagnantes ne sont pas très impressionnantes:

  • · Le tuning (as in customizing cars) — le bolidage (from bolide = roadster/race car)
  • Le buzzle ramdam (a borrowing from Arabic, but current in French, for the festivities after sunset during Ramadam)
  • · Le talk (talk show) — le débat
  • · Le chatl’ e-blabla or la tchatche
  • · Le newsletter — l’infolettre

On ne sait pas encore si ces mots auront plus de succès que le mot << le courriel >> introduit il y a quelques années pour combattre le mot << le mél >> et que presque personne n’utilise.

The Rule of the Preceding Direct Object

15 January, 2010

Les devoirs que j'ai ...oublié?...oubliée?...oubliés?

The Rule of the Preceding Direct Object strikes fear into the hearts of all who have tried to grapple with French grammar. If you find it hard to understand, take consolation from the fact that a lot of French people don’t know how it works either, as can be seen from these readers’ comments taken from today’s web version of the newspaper Libération:

...j’ai allumé des bougies que j’ai disposé en cercle et au milieu j’ai dansé en psalmodiant du Montaigne afin que vous retrouviez au plus vite un état de santé viable…

…ma grand-mère s’ouvrir les veines parce que l’homme de sa vie l’avais quitté trop tôt… (three errors!)


…Aubry fille a papa a volee la victoire avec l’aide des elephants corrompus du ps .. c’est une TRICHEUSE (incorrect agreement, missing accents)

Oui, le français est bien compliqué. Pour rendre la vie des élèves irlandais encore plus difficile, non seulement les Français ont-ils des noms masculins et féminins, mais ils ont aussi inventé un système d’accords pour les participes passés que même les Français ne comprennent pas. Regardez bien ces deux exemples:

J’ai mangé une pizza – pas d’accord. Pizza est le complément d’objet direct – en anglais the direct object. The direct object does not precede the past participle mangé, therefore we don’t have to worry about agreements.

La pizza que j’ai mangée – accord, parce que pizza, nom féminin, est placé avant le participe passé mangé.

J’ai vu les filles qui habitent en face – pas d’accord.

Les filles que j’ai vues habitent en face – accord, parce que filles, nom féminin au pluriel, est placé avant le participe passé vu.

A vous maintenant:

  1. Les livres que j’ai (lire).
  2. Les filles que j’ai (embrasser).
  3. La lettre que tu as (écrire).
  4. Le cadeau que tu lui as (envoyer).
  5. Ta soeur a (regarder) le film.
  6. Mes frères ont (devoir) rester à la maison.
  7. Mon père a (vendre) une voiture qu’il avait (acheter) à Londres.
  8. Les victimes qu’il a (choisir) ont toutes (habiter) près de chez lui.
  9. Les musées qu’ils ont (voir) n’étaient pas loin du centre ville.
  10. Les cadeaux que tu m’as (acheter) sont meilleurs que ceux que j’ai (acheter) pour toi.

Le Pont Neuf/Le Nouveau Pont

6 January, 2010

As every French schoolboy knows, the oldest bridge in Paris is Le Pont Neuf, constructed between 1578 and 1604. Located at the western end of the Ile de la Cité, it bears its now curious name simply because way back then it was considered ‘the new bridge’. (Selon le site de la Placenames Commission Database, http://www.logainm.ie, il y a au moins cinq endroits en Irlande connus sous le nom de Newbridge.)

Le Pont Neuf

Depuis le 10 décembre 2009, Dublin a son nouveau pont/son pont neuf. Conçu par l’architecte espagnol Santiago Calatrava et nommé en l’honneur de l’écrivain irlandais Samuel Beckett, le pont relie le quai Sir John Rogerson avec le quai North Wall. D’un aspect impressionant, le pont a cependant déjà suscité des critiques chez les automobilistes qui n’ont pas le droit de tourner à droite et à gauche comme ils veulent.

Mais comment parler de ce nouveau pont en français?

As we all know, there is an alternative universe that exists only in the collective imagination of the Department of Education and Science in which Irish teenagers commit their innermost thoughts to a journal intime – in French. You’re familiar with the scene: you’ve tired of the x-box, you’ve seen all the DVDs and there’s nothing on telly, so, naturally, you decide to whip out your journal intime in which you faithfully record your angst and turmoil – en français, bien sûr, pour que ton frère ne le lise pas.

The Samuel Beckett Bridge

Since the whole thing is imagined anyhow, let’s further imagine that you wanted to say a few words about the  recent opening of the Samuel Beckett Bridge. While this is an admirable civic project, providing some relief for hard-pressed motorists, it does contain a pitfall for the thousands of  Leaving Cert students of French that the Department of Education and Science imagines are eager to record their thoughts on the matter: while English has simply one word for the notion of ‘new’, the fiendishly tricky French language has two: neuf and nouveau.’ Here goes at an attempt to explain their usage – first, the forms:

neuf  (ms)      neuve (fs)       neufs (mp)      neuves (fp)

nouveau (ms)    nouvel (ms>vowel)   nouvelle (fs)    nouveaux (mp)   nouvelles (fp)

So how do you translate ‘the new bridge’? Le pont neuf? Yes and no. Le nouveau pont? Oui et non. Mon Dieu, c’est compliqué!

Neuf has connotations of ‘brand new’ while nouveau usually suggests ‘recently acquired’:  j’ai une nouvelle voiture (a new car, but not necessarily brand new); j’ai une voiture neuve (a brand new car). However, ‘une nouvelle voiture’ could also convey the sense ‘a new, innovative design of car never seen before’. To complicate matters further, if you were a car collector, ‘nouvelle’ could also convey the sense of ‘ yet another car (new or second-hand) to add to my collection of cars’.

Ayant dit tout cela, il me semble plus naturel de parler du ‘nouveau pont’ sur le Liffey – à moins qu’on ne traversait le pont en voiture où on pourrait dire ‘Oh, il est tout neuf, ce nouveau pont!’

Homework

13 November, 2009

Pronouns Pronouns Pronouns – those funny little words that replace nouns and make pupils’ lives a misery

God knows we’ve looked at the various pronouns often enough for you to be able to tackle these:

  1. Je (lui/la) ai dit que je (lui/la) aime.
  2. Il (les/leur) téléphone chez (les/leur/eux).
  3. Jean (le/lui) a volé son mouchoir.
  4. Il a pris ma pizza. Il me l’a (pris/prise).
  5. Ma soeur (lui/le) a (vu/vue) avec (il/lui).
  6. En (leur/leurs/les) voyant, il a téléphoné à la police.
  7. Je ne connais pas ton père. Je ne (le/lui) connais pas.
  8. Nous mangeons les épinards. Nous (les/leur/leurs) mangeons.
  9. J’ai donné mon livre à Philippe. Je ?????????????donné.
  10. Je n’ai pas donné mon livre à Philippe. Je ??????????????donné.

If you need to revise this, head over to the University of Texas French grammar website here.